Ressources documentaires INFOSDOC Innovations et réseaux pour le développement Development innovations and networks Innovaçion y redes para el desarrollo (en construction !!!)


Nous avons 31 documents dans cette thématique
Liste des mots clés par catégorie et par ordre alphabetique
Accueil » publications » developpement et autres themes generaux » agriculture » elevage

Les ressources disponibles

L'élevage des cailles
-----
Ce numéro de la Voix du paysan est un dossier spécial sur les cailles. Les principaux sujets traités sont : l'élevage des cailles; la reproduction; l'alimentation; les soins; l'utilisation des fientes; la production d'oeufs et leurs vertus médicinales. La Voix Du Paysan, N° 213-214, fév. - mars 2009 s
Type : Ouvrages
voir en détail

Naissance d'une nouvelle collection
-----
"Un contrat-cadre signé cette année marque le début d’un nouveau partenariat entre le CTA et Ingénieurs sans frontières au Cameroun (ISF, www.isf-cameroun.org) pour la publication d’une série de livrets pratiques en anglais et en français, la collection PRO-AGRO. (lire page 26)" CTA, "Naissance d'une nouvelle collection", Spore, N° 150, déc. 2010 - janv. 2011, pp. 25 s
Type : Ouvrages
voir en détail

Congo Brazzaville : moins cher, un aliment local fait le bonheur des éleveurs
-----
"Cet article présente une innovation congolaise : de jeunes diplômés ont développé un nouveau produit local (tourteau) pour l’alimentation animale. Celui-ci est élaboré à partir de la noix ou amande de palme transformée. Ce produit est 4 fois moins cher que les équivalents importés, il participe à la création d’emplois pour des jeunes (collecteurs, employés dans les unités de transformation) et à la valorisation d’innovations locales." Reproduit de: Inter-réseaux Développement rural, "Congo Brazzaville : moins cher, un aliment local fait le bonheur des éleveurs", Bulletin de veille N°173 - 10 mars 2011, p. 7 et 8. s
Type : Ouvrages
voir en détail

Les éleveurs du Sahel face à la crise pastorale de 2009 - Hors série de la revue Agridape
-----
"IED Afrique, Réseau Billital Maroobé, 7 novembre 2011 Ce numéro spécial de la revue Agridape de 16 pages est consacré à la présentation d’une étude menée par les éleveurs eux-mêmes sur la crise de 2009 qui, selon certaines estimations, aurait affecté près de dix millions de personnes dans cinq pays sahéliens. Pour éviter qu’un tel drame ne se reproduise, le Réseau Billital Maroobé, représentant un grand nombre d’éleveurs de la région, a choisi de conduire une étude dans quatre pays sahéliens (Niger, Tchad, Mali et Burkina Faso) sur la perception de la crise de 2009/2010 par les éleveurs, ainsi que sur la performance des dispositifs publics à prévenir/gérer la crise. Il en ressort que la crise pastorale de 2009/2010 a, à la fois, confirmé la résilience des populations pastorales, leurs capacités d’adaptation et l’inadéquation des politiques d’aide d’urgence." DD
Type : Ouvrages
voir en détail

Rester mobile.
-----
"Le pastoralisme contribue grandement à la sécurité alimentaire et offre des solutions pour utiliser les milieux difficiles menacés par le changement climatique. Mais de nombreuses mesures sous-estiment ce potentiel et les pouvoirs publics favorisent la sédentarisation des pasteurs." "Revue Spore no 160 septembre-octobre 2012" d
Type : Ouvrages
voir en détail

Etat des lieux et analyse de la prise en compte du foncier pastoral dans les politiques et les cadres réglementaires en Afrique de l'Ouest
-----
Le terme foncier pastoral recouvre des réalités complexes qui renvoient à une gamme diversifiée de ressources localisées dans diverses zones dont l’accès est régi par droits divers. L’objectif de cette synthèse est d’analyser les politiques, les cadres juridiques et réglementaires relatifs au foncier et au pastoralisme mis en place par les États et les institutions de la région et d’examiner les initiatives récentes des partenaires en appui au pastoralisme. Elle vise à en tirer des leçons pour mieux envisager l’avenir du pastoralisme et les voies pour sécuriser la mobilité et renforcer la résilience. Cette note de synthèse a été réalisée par l’IPAR, dans le cadre du cycle thématique sur le pastoralisme animé par Inter-réseaux.
Type : Ouvrages
voir en détail

Evolution des pratiques d’adaptation des communautes agropastorales de la zone de Tillabery-Nord et de Tahoua au Niger dans un contexte de changements climatiques.
-----
"Resume Le climat local de la zone de Tillabery Nord et du departement de Tahoua, a l’instar du climat sahelien, est caracterise par une grande variabilite naturelle. Les effets des changements climatiques aggravent ce phenomene et accroissent la vulnerabilite des systemes de production et des communautes locales. Dependant fortement de l’utilisation des ressources naturelles, ces dernieres subissent les contraintes climatiques et s’y adaptent selon les opportunites qui se presentent. Leurs pratiques d’adaptation se fondent principalement sur la diversification et la mobilite. La diversification multiplie les chances de repondre aux besoins familiaux et la mobilite permet d’utiliser les opportunites externes. Cependant, compte tenu de l’intensite des pressions anthropiques sur un environnement degrade, de la forte croissance demographique, de l’instabilite economique et de l’insecurite, ces pratiques d’adaptation ne permettent plus d’assurer la subsistance des populations locales. L’etude de l’evolution des adaptations des communautes met en avant leurs limites et demontre l’incapacite des communautes a repondre par elles-mêmes aux changements globaux." "Garraud S, Mahamane L, 2012. Evolution des pratiques d’adaptation des communautes agropastorales de la zone de Tillabery-Nord et de Tahoua au Niger dans un contexte de changements climatiques. Secheresse 23 : 24-30. doi : 10.1684/sec.2012.0330" "Revue Sécheresse volume 23 numéro 1 janvier-février-mars 2012" d
Type : Ouvrages
voir en détail

Bulletin de synthèse n°16 - Le paradoxe de l’élevage au Sahel : forts enjeux, faibles soutiens
-----
Les grands pays d’élevage du Sahel (comme le Niger, le Mali ou le Burkina Faso) soutiennent très peu le secteur de l’élevage, en proportion du budget général de l’Etat et des soutiens accordés à l’agriculture végétale. C’est le constat unanime que portent les analystes, depuis la Banque mondiale à la FAO, en passant par les organisations d’éleveurs et… les ministères de l’Elevage de ces pays eux-mêmes. C’est surprenant dans ces pays qu’on présente pourtant comme des bons élèves dans le respect des engagements de Maputo (engagement des Etats africains à dédier 10% du budget national à l’agriculture, élevage compris). C’est surtout étonnant dans des « pays à vocation agropastorale » pour lesquels les filières animales sont considérées par tous comme stratégiques, porteuses ou prioritaires. Enfin il y a lieu de se demander pourquoi les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) n’investissent pas davantage sur ces filières sensibles qui, selon les politiques adoptées, pourraient devenir soit un socle de l’intégration régionale soit une sérieuse pomme de discorde. Cette synthèse, réalisée en partenariat avec le réseau Apess, se base principalement sur des données récoltées dans 4 pays : Burkina Faso, Mali, Niger, Sénégal.
Type : Ouvrages
voir en détail

Les formations techniques spécifiques en aviculture : facteurs explicatifs de la faible réalisation des projets avicoles dans le diema de fada, membre de la fédération des diema tin tua.
-----
Cette étude porte sur les facteurs explicatifs du faible taux de réalisation des projets avicoles par les bénéficiaires des FTS. Fondée sur l’approche théorique d’un projet, la théorie de l’entrepreneuriat politique et l’asymétrie d’information.Elle s’est proposée de trouver des facteurs qui expliquent le faible taux de réalisation des projets avicoles. A l’issue d’une revue théorique et empirique, trois hypothèses ont été formulées. La première explique le faible taux de réalisation des projets avicoles par l’insuffisance de suivi des bénéficiaires. Quant à la deuxième, elle impute le faible taux de réalisation des projets avicoles au mode opératoire tel que le mode de sélection des bénéficiaires, les conditions d’octroi de crédit et les mesures incitatives. La troisième stipule que le faible taux de réalisation des projets par les bénéficiaires est lié aux facteurs socio-économiques tels que le nombre de personnes à charge, l’activité principale et des évènements sociaux survenus juste après l’obtention du financement.
Type : Ouvrages
voir en détail

Elevages sans frontières
-----
"Donnez à un poisson un homme et vous le nourrirez pour un jour. Apprenez-lui à pêcher et il se nourrira toute sa vie!" Elevages sans frontière (association de solidarité internationale a but non lucratif), aide, dans les pays en voie de développement, les familles rurales à acquérir une autonomie durable grâce à l'élevage et pouvoir ainsi mieux se nourrir.
Type : Liens externes
voir en détail

Stratégie de Développement durable : 2007-2009
-----
L'ACDI (Agence Canadienne de Développement Internationale) met tout en oeuvrepour réduire la pauvreté en aidant les pays en développment à satisfaire leurs besoins fondamentaux et à améliorer la qualité de vie de leur population sans, pour cela, la compromettre aux générations futures.
Type : Liens externes
voir en détail

Conférence de Doha sur le financement du développement : Appel à la réforme du système financier international
-----
Les experts appellent les pays pauvres à investir davantage afin de créer, à court terme, de nouveaux emplois. Malgré la divergence des points de vue sur le traitement de la crise financière et son impact, les participants ont été unanimes sur le fait que le développement des pays du monde est la responsabilité de tous.
Type : Liens externes
voir en détail

Relations avec les Organisations non gouvernementales / la société civile
-----
Les ONG s'intéressent au GATT depuis ses débuts en 1947, mais l'on a pu observer depuis la création de l'OMC que l'opinion publique suit aujourd'hui de très près l'évolution du système commercial multilatéral. Organisations Non Gouvernementales et Organisation Mondial pour le Commerce (OMC et ONG) Janvier 2010 ct
Type : Liens externes
voir en détail

Petits ruminants. Peaux et troupeaux
-----
"Moins exigeants que les bovins, bons pourvoyeurs de protéines, de lait et de peaux, les petits ruminants s’adaptent à bien des situations, y compris en zones urbaines et péri urbaines, et dans les environnements les plus hostiles." "Petits ruminants. Peaux et troupeaux", SPORE, no 147, juin-juillet 2010, p 20. s
Type : Liens externes
voir en détail

Cairn - La filière crevette au Kérala
-----
La crevetticulture est la niche de développement la plus importante au sein de l’ensemble des activités aquacoles en Inde. Parfois, la riziculture est un complément à ce système, la lecture du paysage n’en devenant que plus complexe. Cette association répond efficacement à une stratégie sécuritaire, quoi de mieux que la diversification de la production pour minimiser les risques ? par Anthony Goreau Cahiers d'Outre-Mer - Octobre-Décembre 2006 ct
Type : Liens externes
voir en détail

Filière laitière
-----
Ce numéro thématique rassemble 20 articles originaux, 6 résumés de thèses, et une synthèse, des documents qui permettent de faire le point sur l’état actuel des filières laitières dans les pays du Sud, et sur leurs perspectives. L’intégralité de la revue est librement consultable sur le site au format PDF. CIRAD La recherche agronomique pour le développement Numéro spécial de la Revue d’élevage et de médecine vétérinaire des pays tropicaux ct
Type : Liens externes
voir en détail

Cultiver sous la canopée
-----
"Depuis des générations, les agriculteurs africains cultivent sous les arbres. Cette forme d’agroforesterie appelée agriculture persistante procure de meilleurs rendements, des revenus issus des produits forestiers et, potentiellement, des marchés du carbone." Interview de Dennis GARRITY, "Cultiver sous la canopée", Spore, N° 150, déc. 2010 - janv. 2011, p. 12. CTA s
Type : Liens externes
voir en détail

Quel élevage au vingt et unième siècle ?
-----
"En 2009, pour la deuxième fois en moins de 3 ans, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a consacré le thème clé de son rapport annuel à l’élevage1. Ce secteur en pleine mutation tente de faire face au double défi de l’explosion de la demande et d’externalités environnementales de plus en plus lourdes. Signe des temps, la révolution de l’élevage est sans doute l’un des plus grands défis pour l’agriculture du vingt et unième siècle." Patrick Veillard, "Quel élevage au vingt et unième siècle ?", défis Sud, N° 98, déc. 2010 - janv. 2011, p.11. Patrick Veillard, "Quel élevage au vingt et unième siècle ?", défis Sud, N° 98, déc. 2010 - janv. 2011, pp. 11 à 13. SOS Faim s
Type : Liens externes
voir en détail

L'avenir de l'élevage africain: "Vers des solutions multifonctionnelles"
-----
"Avec la récente prise de conscience environnementale, l’élevage est de plus en plus montré du doigt, notamment de par son bilan carbone défavorable. Existe-t-il une solution au double défi de nourrir le monde de manière durable ? La question est posée au docteur Eddy Timmermans, de Vétérinaires sans frontières." Patrick Veillard, "Vers des solutions multifonctionnelles". Un entretien avec Eddy Timmermans (VSF), défis Sud, N° 98, déc. 2010 - janv. 2011, p. 17. Patrick Veillard, "Vers des solutions multifonctionnelles". Un entretien avec Eddy Timmermans (VSF), défis Sud, N° 98, déc. 2010 - janv. 2011, p. 17 à 19. SOS Faim s
Type : Liens externes
voir en détail

Burkina Faso: Un secteur victime de désintérêt
-----
"Deuxième source de devises d’exportation pour le Burkina Faso derrière le coton, l’élevage, avec ses nombreux produits, pourrait ravir la vedette à l’or blanc. Cependant, vu le faible dynamisme de ses acteurs majeurs, le secteur peine à occuper sa place potentielle de locomotive de l’économie burkinabé." Omar Ouedraogo, "Burkina Faso: Un secteur victime de désintérêt", défis Sud, N° 98, déc. 2010 - janv. 2011, p. 20 Omar Ouedraogo, "Burkina Faso: Un secteur victime de désintérêt", défis Sud, N° 98, déc. 2010 - janv. 2011, p. 20 à 22. SOS Faim s
Type : Liens externes
voir en détail




Nos thématiques

Utilisateur
Vous n'êtes pas connecté
Se connecter

IRED.ORG
3, rue Varembé Case postale 116 1211 Genève 20 Téléphone :
+41 22 734 17 16
Fax : +41 22 740 00 11

IRED.ORG/MODULES/INFODOC
Copyright 2017
Design & Development Yam Pukri

Connexion