Innovations et Réseaux pour le Développement
Development Innovations and Networks
Innovación y redes para el desarrollo

  • img
  • img
  • img
  • img

Fairtrade en danger : Le commerce équitable menacé par un changement de cap des supermarchés britanniques

Des supermarchés quittent les labels du commerce équitable afin de mettre en place leurs propres standards éthiques. Ils affirment tous vouloir améliorer les conditions des travailleurs. Faut-il leur faire confiance ?

L’affaire a été relatée par le quotidien britannique The Guardian. En mai 2017, quatre représentants de Sainsbury’s, la deuxième chaîne de supermarchés au Royaume-Uni, ont rencontré dans un hôtel à Nairobi, au Kenya, les représentants des coopératives de thé du pays. Il s’agissait normalement de célébrer le label Fairtrade. Mais au lieu de congratuler ses partenaires africains, le distributeur britannique a provoqué une crise en annonçant aux cultivateurs de thé qu’il avait l’intention de laisser tomber son adhésion Fairtrade pour la remplacer par son propre label équitable intitulé « Fairly traded ».

En français l’on remplacerait ainsi l’expression « commerce équitable », par « équitablement commercialisé ». Cela n’a l’air de rien si l’on y prend garde…

C’est pourtant loin d’être innocent car cela signifie qu’au lieu de règles strictes mutuellement convenues entre les agriculteurs et des experts indépendants, Sainsbury’s a décidé de mettre en place ses propres critères de certification et d’introduire de nouvelles manières de payer les cultivateurs.

L’on craint également que Sainsbury’s propose ses nouveaux standards à d’autres produits qu’il commercialise comme les bananes ou le café.

Critères à la baisse

Les Kenyans ont été abasourdis lors de leur rencontre avec Sainsbury’s.

« Pourquoi changer », ont-ils demandé ? « Tout le monde, y compris les consommateurs britanniques a profité du label tel qu’il existe actuellement ». Grâce à leur respect des exigences environnementales et sociales élevées du label Fairtrade, les agriculteurs ont bénéficié du prix payé par les consommateurs britanniques et ceux-ci ont eu des produits de meilleure qualité.

Cette réunion à Nairobi était significative parce que Sainsbury’s n’est que l’une des nombreuses sociétés de distribution alimentaire en voie de réévaluation de sa stratégie commerciale. L’importance de Sainsbury’s pour le commerce équitable pourrait influencer les pratiques de l’ensemble du secteur en direction d’une révision à la baisse des critères sociaux et environnementaux.

Lire la suite sur SOS Faim

Les articles de la même rubrique

img

Emploi rural, financements innovants et développement agricole pour une croissance durable en Afrique

Pour Fati N’zi Hassane, l’Afrique, qui comptera 2,5 milliards d’habitants d’ici à 2050, doit dès maintenant trouver des débouchés pour ses nouvelles générations en promouvant une croissance agricole durable grâce aux financements innovants et au secteur privé.
L’Afrique est souvent cité comme le (...)

img

Agriculture : Un plan Marshall pour l’Afrique

Selon l’Alliance pour une Révolution verte en Afrique (Alliance for a Green Revolution in Africa - AGRA), le montant des importations de nourriture de subsistance de l’Afrique pourrait atteindre 100 milliards de dollars (environ 54.500 milliards de Francs CFA) en 2030, contre 30 milliards de (...)

img

Fairtrade en danger : Le commerce équitable menacé par un changement de cap des supermarchés britanniques

Des supermarchés quittent les labels du commerce équitable afin de mettre en place leurs propres standards éthiques. Ils affirment tous vouloir améliorer les conditions des travailleurs. Faut-il leur faire confiance ?
L’affaire a été relatée par le quotidien britannique The Guardian. En mai 2017, (...)

img

9th Edition of the Social and Solidarity Economy Academy Luxembourg, 25-29 sept 2017

The main objective of the SSE Academy will be to generate a better understanding of the concept of SSE and its possible contribution to The Future of Work.
The following topics will be tackled during the Academy : Digitalisation of work Circular economy The creation of decent work for (...)

img

L’électrification rurale : dans les campagnes, la lumière attire les jeunes

Avec un meilleur accès à l’électricité, le monde rural devient plus attrayant, notamment pour les jeunes. Surtout, cela permet aux productions agricoles d’évoluer, de se moderniser et d’améliorer les revenus.
Si 145 millions d’Africains ont eu accès à l’électricité depuis 2000, 620 millions en sont (...)