Innovations et Réseaux pour le Développement
Development Innovations and Networks
Innovación y redes para el desarrollo

  • img
  • img
  • img
  • img

Emploi rural, financements innovants et développement agricole pour une croissance durable en Afrique

Pour Fati N’zi Hassane, l’Afrique, qui comptera 2,5 milliards d’habitants d’ici à 2050, doit dès maintenant trouver des débouchés pour ses nouvelles générations en promouvant une croissance agricole durable grâce aux financements innovants et au secteur privé.

L’Afrique est souvent cité comme le continent le plus jeune au monde : 220 millions d’Africains sont aujourd’hui âgés entre 15 et 25 ans tandis qu’ils seront 350 millions d’ici à 2030. Cette jeunesse représente à la fois une opportunité et un défi puisque certains facteurs, s’ils venaient à être mal gérés, comme le chômage des jeunes, pourraient devenir de véritables « bombes » à retardement pour nos sociétés. Il est donc primordial de trouver des débouchés durables pour ces nouvelles générations afin de tirer avantage de leur formidable énergie et éviter qu’elle ne s’érige en obstacle.

À l’instar des autres pays du monde – l’ONU estime que 66% de la population mondiale vivra en zone urbaine en 2050 – les jeunes africains des zones rurales sont virtuellement connectés au monde extérieur, rêvent de quitter leurs villages et aspirent aux avantages de la modernité. Pour autant, beaucoup de ces jeunes de l’exode rural sont rapidement rattrapés par une réalité bien précaire, notamment du fait d’un développement urbain mal maîtrisé.

Lire la suite sur Jeune Afrique

Les articles de la même rubrique

img

Côte d’Ivoire : de l’exploitation des planteurs de cacao à l’amer profit du chocolat. À qui profite la manne des matières premières ?

Finalement, les pays dits « en voie de développement » (PED) d’aujourd’hui remplacent les colonies d’hier : les grandes entreprises multinationales occidentales se placent dans les anciennes colonies, y investissent et en extorquent les ressources pour accumuler de faramineux profits qui s’évadent (...)

img

Protéger les innovations variétales en Afrique

L’implication du secteur privé est cruciale dans l’essor de l’industrie des semences. L’enjeu reste la sécurité alimentaire, avec une population de 2,4 milliards en 2050. En plus des financements, un assainissement du cadre législatif est impératif.
Des spécialistes africains des innovations variétales (...)

img

Au Sénégal, des solutions existent contre la désertification

Au Sénégal, à l’instar des autres pays d’Afrique de l’Ouest, ce sont les activités agricoles qui font vivre les populations rurales. Mais le phénomène de désertification, c’est-à-dire de « dégradation des terres dans les zones arides, semi-arides et subhumides sèches par suite de divers facteurs », selon la (...)

img

The guardian : The defenders

The Guardian, in collaboration with Global Witness, will attempt to record all of the deaths of people who are killed while defending their land, forests, rivers or wildlife – most often against the harmful impacts of industry. We will also document the stories of some of the land and (...)

img

Côte d’Ivoire : le chocolat, ennemi numéro un des forêts

Un récent rapport se montre très critique contre la filière du chocolat, responsable d’une déforestation massive en Côte d’Ivoire. L’industrie menace non seulement la biodiversité mais aussi, plus largement, le climat.
Un petit plaisir vraiment coupable. Les mordus du carré de chocolat ou des Mars (...)