Innovations et Réseaux pour le Développement
Development Innovations and Networks
Innovación y redes para el desarrollo

  • img
  • img
  • img
  • img

Conférence : L’impact des multinationales dans le nord et dans le sud : entre “marchandisation” de l’éducation et pillage des ressources naturelles

Conférence organisée dans le cadre du processus pour un Traité des Nations Unies sur les Multinationales et d’autres entreprises, et les droits humains

Elle a lieu mercredi 7 mars 2018 à 19 h 15 à l’Université de Genève, UNI-Mail, salle MR290.

La mondialisation néolibérale a ouvert les portes à l’exploitation sauvage du monde par les grandes puissances économiques et financières. Elles ont progressivement pris possession de nos vies et de la planète se couvrant d’impunité par le démantèlement et la violation systématique des législations et la signature d’accords internationaux de commerce et d’investissement, qui donnent plus de droits aux « investisseurs » et au capital qu’aux citoyens. Ainsi, les droits des peuples ont été systématiquement violés, la Terre et ses ressources détruites, pillées et polluées et les résistances criminalisées, alors que les entreprises continuent de commettre leurs crimes économiques et écologiques en toute impunité. Poussés par leur impératif de maximiser les profits, les multinationales cherchent à dresser les travailleurs des différentes régions les uns contre les autres dans ce qui est une course vers le bas pour les populations travaillant sur la planète.

Avec la participation de :

Pablo Fajardo, Union de Afectado as por Chevron-Texaco en Ecuador

Rachmi Hertanti, Indonesia for global justice

Umberto Bandiera, CGAS

Rania Madi, Badil Palestine

Monica Vargas, Campagne globale

Les articles de la même rubrique

img

Jacques Berthelot : L’absurde APE intérimaire de Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire (CI) a commencé à appliquer le 3 septembre 2016 l’Accord de Partenariat Economique intérimaire (APEi) avec l’UE paraphé le 13 décembre 2007. Ce faisant, la CI s’est tirée une balle dans le pied, en suivant le gouvernement qui a cédé aux fortes pressions des firmes d’agrobusiness (...)

img

Des organisations paysannes africaines connectées aux réseaux sociaux

Au Sénégal et en République démocratique du Congo, les organisations paysannes partenaires de SOS Faim sont actives sur les réseaux sociaux. Entres autres, les espaces de communication de la Fongs-Action paysanne (Sénégal) et de La Voix du Paysan congolais (RDC) permettent de montrer que les (...)

img

Les Organisations Paysannes à l’épreuve du changement

Les associations paysannes sont un partenaire de longue date de la DDC. Grâce à un accompagnement de longue haleine, beaucoup d’entre elles sont reconnues aujourd’hui comme des acteurs incontournables pour la mise en œuvre de politiques agricoles par de nombreux gouvernements et par les (...)

img

L’émigration n’est pas la solution

"Avec le Conseil rural, j’ai pu organiser, en 2002, un chantier-jeunes pour la construction du Centre culturel de Kothiary. J’ai voulu que ce soit un groupe mixte composé de jeunes Français de souche, de jeunes Français originaires de notre région et de jeunes de Kothiary. On a fait ce chantier, et (...)