Innovations et Réseaux pour le Développement
Development Innovations and Networks
Innovación y redes para el desarrollo

  • img
  • img
  • img
  • img

Comment extraire l’huile de soja à la maison

Le procédé d’extraction est presque le même que ceux utilisés pour les autres graines oléagineuses.

Il existe des procédés traditionnels et des méthodes modernes selon les équipements utilisés. Les étapes sont les suivantes.

Décorticage de la graine

Il vise à obtenir la partie de la graine la plus riche en huile. Les techniques de décorticage sont diverses, allant des moyens traditionnels à ceux utilisant des technologies modernes. Mais le principe reste le même.

Réduction

Il s’agit de réduire les graines décortiquées en poudre ou en pâte fine pour permettre d’attaquer la graine dans toutes ses parties profondes au cours des phases d’humidification, de chauffage et de pressage. On peut le faire par pilage traditionnel dans un mortier, écrasage sur des pierres ou par mouture au moulin.

Humidification et chauffage

Il a pour but d’affaiblir les parois de la cellule végétale de manière à obtenir un produit où l’huile se trouve dans un état tel qu’il est facile de la détacher du reste du corps de la cellule. On procède par chauffage traditionnel au feu de la pâte humectée, c’est-à-dire mouillée légèrement. Pour cette phase de préparation qui est une des plus importantes, la température et la durée de chauffage sont des facteurs-clés. Plus on chauffe, mieux ça vaut. Mais il faut éviter de griller la pâte.

Pressage

Il sert à séparer l’huile du reste du corps de la graine. On peut utiliser n’importe quel moyen de pressage, des moyens traditionnels les plus archaïques aux pressoirs les plus modernes. La qualité de l’huile obtenue est brute, c’est-à-dire qu’elle peut contenir des impuretés et de l’eau.

Stérilisation-purification

Elle sépare l’huile pure des impuretés et de l’eau passées avec l’huile au cours du pressage. On procède par chauffage à une température élevée pour faire évaporer l’eau. Décanter pour séparer l’huile stérilisée des impuretés. L’huile ainsi obtenue est prête à la consommation et peut être conservée pendant plusieurs mois.

Sources :
- Le Projet soja : Un guide pour le formateur du soja (Peace Corps Cameroun) ; -Guide pratique d’utilisation du soja dans l’alimentation humaine (SAILD) ; -Synthèse technique extraction d’huile de soja (CDDR/SAILD) ; – La Voix Du Paysan N° 231, Août 2010

lavoixdupaysan.net

Les articles de la même rubrique

img

La dette : l’ennemie du paysan

La dette des paysans est un problème mondial et l’augmentation du prix du foncier a fortement contribué à l’aggraver. Au Guatemala par exemple, le prix du foncier est plus élevé qu’en France !
· En 2010, l’endettement moyen d’une exploitation française était de 159 700€, contre 50 000€ en 1980 ! (...)

img

L’agriculture, une affaire de femmes en Afrique

60% des femmes africaines actives exercent dans le secteur agricole. Elles produisent 30% de moins que les hommes . Faute de soutien, elles s’orientent vers les productions à faible valeur.
La première dame du Niger, S.E Aissata Issoufou (en bleu) a tenu à saluer l’ensemble des femmes (...)

img

Sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l’Ouest, quelle est la place du secteur privé ?

« Implication des acteurs du secteur privé dans l’agriculture et la sécurité alimentaire et nutritionnelle (SAN) en Afrique de l’Ouest » C’est sur ce thème que ce sont articulés les échanges dans l’après midi de la journée d’ouverture de l’Assemblée générale 2018 d’Inter-réseaux. Il ressort des échanges que (...)

img

L’Afrique exige une part décente du gâteau au chocolat

La Côte d’Ivoire et le Ghana, qui représentent 60% de la production mondiale de cacao, souhaitent maîtriser l’offre afin d’obtenir de meilleurs prix. L’industrie chocolatière génère 100 milliards de dollars par année. Les pays producteurs de la fève n’ont droit qu’à 6%
Le prix du cacao, cette matière (...)

img

La FAO lance une application mobile pour lutter contre la chenille légionnaire d’automne en Afrique

La FAO a lancé une application mobile pour permettre aux agriculteurs, aux travailleurs agricoles et autres partenaires travaillant en ligne de front contre la chenille légionnaire d’automne (FAW) en Afrique, de rendre compte des niveaux d’infestation, de cartographier sa propagation et (...)