Innovations et Réseaux pour le Développement
Development Innovations and Networks
Innovación y redes para el desarrollo

  • img
  • img
  • img
  • img

Quel rôle pour les organisations paysannes dans les politiques agricoles en Afrique ?

Vidéo de la table ronde : Quel rôle pour les organisations paysannes dans les politiques agricoles en Afrique ?

Mardi 17 avril 2018, 18:00-20:00. Salle Pierre Bungener, Résidence universitaire internationale, 22 rue Rothschild, Genève

A l’occasion de la sortie du livre de Deogratias Niyonkuru Pour la dignité paysanne (Grip, 2018) l’association genevoise IRED (Innovation et Réseaux pour le Développement), avec l’appui de la Fédération Genevoise de Coopération organise une table ronde autour du thème : L’agriculture en Afrique va-t-elle se développer avec ou sans les paysans et leurs organisations ?

L’Afrique doit augmenter sa production agricole pour nourrir une population en croissance rapide, mais aussi pour faire vivre mieux les 60 pour cent d’actifs qui tirent leur revenus de l’agriculture.

Pour développer l’agriculture paysanne il faut développer les capacités des paysannes et des paysans et renforcer leurs organisations. Les aider à faire et agir plutôt que recevoir. Notamment dans leurs plaidoyers pour une agriculture paysanne performante capable de nourrir la population et générer des emplois décents.

Les intervenants à la table ronde sont :
Isolda Agazzi, spécialiste du commerce international, Alliance Sud
Deogratias Niyonkuru, ingénieur agronome, cofondateur de l’organisation ADISCO
Marc Mees, SOS Faim Belgique, spécialiste micro-crédit et développement rural
Janvier Nkuruziza, CNUCED

Les articles de la même rubrique

img

Histoire de vie Fernand Vincent

Lors de l’émission Un jour Un événement sur Canal2, Dr Fernand Vincent parle de ce monde plus juste et solidaire que nous construisons ensemble

img

Interview de l’écrivain Cheikh Hamidou Kane

L’auteur sénégalais de « L’Aventure ambiguë », 90 ans, revient sur l’histoire contemporaine du continent, marquée par des questionnements et des tourments identitaires.
C’est l’un des paradoxes de Cheikh Hamidou Kane. En cinquante-sept ans de carrière, l’écrivain sénégalais n’a publié que deux romans – (...)