Innovations et Réseaux pour le Développement
Development Innovations and Networks
Innovación y redes para el desarrollo

  • img
  • img
  • img
  • img

Entretien avec Mame Khary Diene

MAME KHARY DIENE – SÉNÉGAL : ’’Au lieu de mettre en place une politique répressive en matière d’immigration en mettant l’argent à la sécurité de la frontière, l’on gagnerait à soutenir l’agriculture en Afrique, à financer des programmes pour les jeunes désœuvrés qui veulent partir’’.

Les articles de la même rubrique

img

Histoire de vie Fernand Vincent

Lors de l’émission Un jour Un événement sur Canal2, Dr Fernand Vincent parle de ce monde plus juste et solidaire que nous construisons ensemble
<

img

Interview de l’écrivain Cheikh Hamidou Kane

L’auteur sénégalais de « L’Aventure ambiguë », 90 ans, revient sur l’histoire contemporaine du continent, marquée par des questionnements et des tourments identitaires.
C’est l’un des paradoxes de Cheikh Hamidou Kane. En cinquante-sept ans de carrière, l’écrivain sénégalais n’a publié que deux romans – (...)

img

Quel rôle pour les organisations paysannes dans les politiques agricoles en Afrique ?

Vidéo de la table ronde : Quel rôle pour les organisations paysannes dans les politiques agricoles en Afrique ?
Mardi 17 avril 2018, 18:00-20:00. Salle Pierre Bungener, Résidence universitaire internationale, 22 rue Rothschild, Genève
A l’occasion de la sortie du livre de Deogratias Niyonkuru Pour (...)

img

Identification et labellisation des produits de qualité et d’origine : initiatives et enseignements de 5 organisations de producteurs au Bénin

Afdi Nouvelle-Aquitaine et la Fupro Bénin travaillent ensemble, depuis 2010, sur la différenciation et la labellisation (qualité et origine) des produits locaux.
Ce programme transversal regroupe plusieurs partenariats d’Afdi au Bénin, sur différents produits/filières : ananas bio poulet Zado (...)

img

Entretien avec Mame Khary Diene

MAME KHARY DIENE – SÉNÉGAL : ’’Au lieu de mettre en place une politique répressive en matière d’immigration en mettant l’argent à la sécurité de la frontière, l’on gagnerait à soutenir l’agriculture en Afrique, à financer des programmes pour les jeunes désœuvrés qui veulent (...)