Innovations et Réseaux pour le Développement
Development Innovations and Networks
Innovación y redes para el desarrollo

  • img
  • img
  • img
  • img

Une nouvelle politique de « verdissement »


Lors de la dernière réforme de la Politique Agricole Commune (PAC) en 2013, la Commission européenne a mis en place une nouvelle politique de « verdissement » sur laquelle la Cour des Comptes européenne (ECA) a présenté ses conclusions le mois dernier[1]. La Cour a notamment pu observer que les objectifs de cette politique ayant pour but de mettre en œuvre des pratiques agricoles plus bénéfiques pour l’environnement ne sont pas assez clairs et ambitieux, ce qui l’empêche d’avoir un impact significatif. Sans compter que la complexité accrue qu’apporte le verdissement à la PAC, ajouté au fait que les Etats membres ne font pas usage de la flexibilité qui leur est offerte dans le cadre de cette politique, n’a entrainé de changements dans les pratiques agricoles que sur environ 5% des terres agricoles de l’UE.

Si ces résultats peuvent paraître décevants, ils ne sont pas pour autant considérés par tous comme un échec. Certains eurodéputés considèrent notamment que cette avancée reste ‘un pas significatif’, bien que la majorité se soit entendue sur le fait que la politique du verdissement doit être revue. Un rapport de la Commission publié l’année dernière à ce sujet parlait notamment des bénéfices de l’agroforesterie lors de la mise en place des surfaces d’intérêt écologique (SIE) dans le cadre du ‘verdissement’, mais peu d’Etats membres ont opté pour cette méthode. Les capacités accrues de l’agroforesterie pour le captage du carbone[2] auraient pourtant pu permettre des résultats plus encourageants lors du bilan du verdissement. Outre le captage de carbone – devenu une préoccupation majeure à l’heure actuelle -, l’agroforesterie est pourtant capable de répondre à de nombreux besoins de l’agriculture moderne, que cela soit la préservation de la biodiversité, la résilience économique ou encore le bien-être animal.

http://agrofmm.eu

[1] https://www.eca.europa.eu/Lists/ECADocuments/SR17_21/SR_GREENING_FR.pdf

[2] https://www.researchgate.net/publication/320693130_Soil_carbon_sequestration_in_agroforestry_systems_a_meta-analysis

Les articles de la même rubrique

img

Le surendettement pousse les emprunteurs au Sri Lanka au désespoir. Et maintenant que faire ?

Le surendettement pousse les emprunteurs au Sri Lanka au désespoir. Et maintenant que faire ?
"Nalani Wickremesinghe... a contracté des emprunts auprès de onze sociétés, dont deux seulement sont enregistrées auprès de la banque centrale. Le premier était en vue de payer le traitement médical de son (...)

img

Bulletin de veille n°361 : Le conseil agricole a-t-il encore un sens aujourd’hui ?

Le conseil agricole a fait l’objet, ces dernières années, d’un regain d’intérêt au niveau des politiques agricoles et de l’aide au développement. De nombreux acteurs de développement se sont emparés de la question du conseil aux agriculteurs : organisations professionnelles agricoles, agences de l’État, (...)

img

Une nouvelle politique de « verdissement »

Lors de la dernière réforme de la Politique Agricole Commune (PAC) en 2013, la Commission européenne a mis en place une nouvelle politique de « verdissement » sur laquelle la Cour des Comptes européenne (ECA) a présenté ses conclusions le mois dernier[1]. La Cour a notamment pu observer que les (...)