Innovations et Réseaux pour le Développement
Development Innovations and Networks
Innovación y redes para el desarrollo

  • img
  • img
  • img
  • img

AFRIQUE : le FCCA débloque 4,7 M$ pour l’adaptation au changement climatique

Pour mieux accompagner les États africains dans le processus de résilience au changement climatique, le Fonds africain pour le changement climatique vient de décaisser un montant de 4,7 millions de dollars pour le financement de projets portés par les Africains. Ils concernent principalement l’agriculture résiliente et la finance climatique.

Le Fonds pour le changement climatique en Afrique (FCCA) a approuvé l’octroi de 4,7 millions de dollars pour la mise en œuvre de sept projets sur le continent. Ces derniers permettront de renforcer la résilience au changement climatique et de soutenir le développement à faible intensité de carbone dans les pays concernés. Il s’agit du Mozambique, du Soudan, du Sénégal, du Bénin, du Lesotho, du Kenya et de l’Ouganda. Des initiatives qui sont soutenues par le département Changement climatique et croissance verte de la Banque africaine de développement (BAD).

Au Soudan, l’ONG Zenab for women in development (ZWD) va ainsi implémenter un projet pour renforcer la résilience climatique. Il s’agit notamment d’équiper les jeunes et les femmes agriculteurs pour la construction d’un écosystème résilient au climat tout en favorisant la sécurité alimentaire et la croissance durable. Un projet similaire sera également soutenu respectivement au Kenya et en Ouganda. Toujours dans ce secteur, l’agriculture syntropique sera testée au Mozambique. La syntropie est un mécanisme qui permet de remettre en état les sols grâce à l’utilisation du processus naturel de la succession des espèces. Ce modèle va permettre de mieux préserver les espaces qui servent de terre cultivable, puisqu’ils seront continuellement renouvelés. En Côte d’Ivoire, un projet visant à soutenir la résilience à l’agriculture sera piloté, pour accompagner les petits producteurs de cacao des districts de Soubre et Sinfra (situés respectivement au sud-ouest et au centre ouest de la Côte d’Ivoire). Ces derniers sont très vulnérables au climat, notamment avec la sècheresse et les inondations.

Le Bénin et le Lesotho auront droit au Local Climate Adaptative Living facility. Un projet qui permettra d’accompagner les gouvernements locaux dans l’exécution de projets résistants au climat, notamment en utilisant des subventions basées sur le critère de la performance des projets. Au Sénégal un projet sera mis en œuvre dans l’optique de supprimer les obstacles liés à l’accès à la finance verte. Dans la même lancée, un Club pour les Contributions à Niveau national sera mis en place pour faciliter l’accès aux financements dans des pays comme le Cameroun, la Namibie, l’Ouganda et Sao Tomé et -Principes.

Le Fonds pour le changement climatique en Afrique est un mécanisme que la Banque africaine de développement (BAD) a mis en place en avril 2014 pour soutenir la résilience au changement climatique sur le continent. Avec ce nouveau financement, le nombre de projets financés par ce fonds s’élève désormais à 15 et sa portée géographique ainsi que son champ d’intervention s’y trouvent également élargis. Les principaux domaines d’intervention du Fonds sont le renforcement des capacités des institutions, l’intégration du changement climatique et de a croissance verte dans les programmes et projets et la préparation des pays africains pour l’accès aux financements verts.

Luchelle Feukeng

Les articles de la même rubrique

img

Conférence publique de l’IPD/AOS : L’Agro-écologie, une solution contre le chômage

L’Institut Panafricain Pour le Développement en Afrique de l’Ouest et au Sahel (IPD-AOS) a organisé une conférence publique le vendredi 7 février 2020. Elle a porté sur le thème de l’agro-écologie et a été animée par Abdoul Razack Bélembnégré, Directeur de la ferme écologique Béo-Neeré.
« Agro-écologie, (...)

img

AFRIQUE : le FCCA débloque 4,7 M$ pour l’adaptation au changement climatique

Pour mieux accompagner les États africains dans le processus de résilience au changement climatique, le Fonds africain pour le changement climatique vient de décaisser un montant de 4,7 millions de dollars pour le financement de projets portés par les Africains. Ils concernent principalement (...)

img

AFRIQUE : le Réseau africain des déchets marins se réunit en avril à Port Elizabeth

La deuxième conférence internationale du Réseau africain des déchets marins se tiendra du 20 au 24 avril 2020 à Port Elizabeth, en Afrique du Sud. Il s’agit d’une réunion internationale de cinq jours visant à élaborer des stratégies pour lutter contre la pollution de la mer par les plastiques. La (...)

img

Développement d’un entrepreneuriat inclusif et durable : Le financement participatif comme alternative

« La folie se résume à répéter la même chose tout en espérant avoir des résultats différents », disait un sage. Alors, nous nous devons d’avoir un autre regard de nos pratiques, notamment nos habitudes de financement de nos entreprises, particulièrement les entreprises en création, de jeunes et celles des (...)

img

Agriculture : succès du maraîchage en Afrique francophone

En dix ans, la production de fruits et légumes a grimpé de 50 % en Afrique francophone. Résultat : des économies au niveau local et d’importantes recettes à l’exportation.
Lire la suite https://www.jeuneafrique.com/mag/42...